« Maman les petits bateaux… »

Life LEMA développe plusieurs activités pour collecter des données d’une grande importance pour le projet. A cette occasion, nous parlons des petits bateaux en bois jetés à la mer par les bateaux du projet dans le but d’en savoir plus sur la dynamique des courants sur la côte du golfe de Gascogne.

Bateaux LEMA jetés en haute mer.

Cette activité est menée par le partenaire du projet AZTI et a pour objectif de jeter des bateaux en bois dans des sites spécifiques de haute mer afin d’étudier les trajectoires suivies par les déchets aquatiques jusqu’à atteindre nos côtes. De cette manière, les petits bateaux mis à l’eau à partir de différents points du golfe de Gascogne seront entraînés par les mêmes courants par lesquels les déchets aquatiques sont emportés et atteindront la côte comme le feraient ces déchets.

Outre les bateaux du projet, le bateau Ramón Margalef de l’Institut Espagnol d’Océanographie (IEO) de Gijón a également collaboré au lancement de 120 petits bateaux et bouées au milieu de l’Atlantique. L’objectif de ce lancement est que les bouées, qui ont une autonomie d’environ un an, naviguent jusqu’au tournant de l’Atlantique Nord et suivent leur itinéraire tout autour (les bouées et les bateaux devraient se trouver sur différents continents).

Certains de nos bateaux avec leurs trouveurs.

Le projet a été très bien accueilli et a suscité un grand intérêt chez les jeunes et les adultes, ainsi que dans différents médias. Comme valeur ajoutée à l’activité, ces bateaux sont peints par les écoliers avant d’être jetés à la mer, ce qui en fait des participants du projet et des activités de sensibilisation au problème des déchets marins. En outre, Life LEMA a participé cette année à deux événements importants au niveau local: le 1er Festival Maritime International de Pasaia, tenu du 18 au 21 mai, et le Itsasoaren Soinuak, le 24 août.

Tweet d’Irene Ruiz, notre collègue de AZTI, à propos de la fin de l’élaboration des bateaux LEMA.

À un an de la fin du projet Life LEMA, Albaola Factory, qui collabore avec le projet de fabrication des petits bateaux, a mis an point 1000 bateaux qui ont été lancés et qui le seront au cours des trois années du projet. Sur ces 1000 navires, 600 naviguent déjà et leur taux de récupération est de 40%. Ce qui signifie que sur ceux qui ont été lancés jusqu’à présent, il en reste plus de la moitié à trouver! Par conséquent, l’équipe Life LEMA vous encourage à les rechercher sur vos plages et vos ports préférés. N’oubliez pas de nous envoyer vos photos et vous apparaîtrez sur notre site web!

 

Nous vous laissons l’exemple de Fernando, qui a participé au projet avec son chien Paco et qui a écrit une entrée sur son blog « La Sorrozuela » pour expliquer son expérience, jetez un coup d’oeil!

Fernando et Paco avec leur bateau n. 536.

Dossier presse LEMALife Lema project

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *